Une vie de mathématicien (sciences numériques)

De Sciencinfolycee
Révision datée du 19 octobre 2011 à 21:22 par Fdufour (discussion | contributions) (Remplacement du texte — « 5. Grains de mécsci » par « 5. Culture Scientifique »)
Aller à : navigation, rechercher
Section Description
URL http://www.jean-cea.fr/mathematicien
Titre Une vie de mathématicien (sciences numériques)
Auteur(s) Jean Céa
Fonction(s) auteur
Icone Illustrative http://www.jean-cea.fr/images/stories/mathmaticien.png
Notes
Section Analyse
Langue fre
Résumé Ouvrage destiné à un large public. La lecture du texte ne demande aucune connaissance mathématique. L’auteur mélange autobiographie et épistémologie des mathématiques. Les mathématiques se dissimulent aujourd’hui derrière la majeure partie des objets et des techniques de notre environnement, elles s’inscrivent dans la vie de tous les jours, pourtant, elles sont comme transparentes. Nous découvrons les conjectures si passionnantes, les théorèmes dormeurs, le chaos, la modélisation… et puis les mathématiques financières et les interrogations qu’elles suscitent. L’auteur nous conduit jusqu’aux limites actuelles des calculs.
Sélection(s) thématique(s) 5. Culture Scientifique
Mots-clés normalisés mathématiques : discipline ; biographie ; philosophie des sciences ; modélisation et architecture de données ; vulgarisation scientifique
Proposition autres mots-clés
Type documentaire texte
Typologie Générale ouvrage
Date de publication
Structure du document atomique
Niveau d'agrégation 1.Le plus petit niveau (grain)
Exigences techniques
Section Pédagogie
Type pédagogique expérience
Public cible apprenant
Utilisation pédagogique
Section Droits
Droits du document Publication en librairie, avec ISBN
Section processus de validation (workflow)
Intervenants vthierry; DB
Statut du workflow publiée

Signaler cette ressource. Si ce lien de signalement ne fonctionne pas (ouverture intempestive d'un mailer alors que vous utilisez un webmail) c'est qu'il vous manque l'extension idoine dans votre navigateur (par exemple l'extension send-mail pour firefox); c'est une bonne occasion de l'installer.

«Moi, je fais des maths dans la joie !» s'écrie le petit garçon . . à l'aube de ses 60 ans. Il s'appelle Jean, Jean Cea. Longtemps avant c'était un vrai petit garçon, aux pieds nus faute d'argent, mais «il n'y a pas d'indigence là où il y a l'éducation», prouvera sa maman, qui dira «va mon fils» jusqu'au bout de ton rêve d'enfant [1] . Jean Céa est aujourd'hui un des mathématiciens les plus importants de sa génération comme nous le raconte si bien ses amis [2].

Que nous raconte Jean dans ce livre aujourd'hui ? Que la recherche scientifique, souvent dopée par l’informatique, devient de plus en plus multidisciplinaire et que les mathématiques se dissimulent aujourd’hui derrière la majeure partie des objets et des techniques de notre environnement [3]. Et dans "Une vie de mathématicien" il nous offre une visite du monde scientifique sous forme de ballade à deux temps: un chapitre sur deux nous racontera le concret de la vie de chercheur, passion et aventure, révolution de l'informatique, choix de vie où on ne manque de rien, où le monde est un grand village, mais où l'argent pour «l'argent c'est les autres». Et entre chaque étape de la découverte de la vie d'un mathématicien, Jean nous rend accessible une perle de science: il les choisit immenses mais facile à dire avec des mots, il les sélectionnent parmi celles qui ont des applications spectaculaires. Il nous enrichit de neufs pépites de ces nouvelles Sciences du Numérique.

Jean Cea est trop modeste pour y décrire directement son «lemme de Céa» qui a permis de mettre en place les premiers outils d'analyse du calcul par éléments finis et ses travaux essentiels qui ont fourni les outils de base de l'optimisation de forme. Car il a un autre but que de parler de lui, il veut parler à nous, aux mômes, à nos mômes à nous. Il leur parle en homme de bonne volonté convaincu que la connaissance et la compréhension sont les leviers d'un monde harmonieux [4]. Il leur montre qu'il n'y a pas de chômage en vue pour ceux qui se forment dans les filières scientifiques, que le travail y est plaisant et respectable, et qu'il y a de la place pour tou-te-s petits ou grands intellectuellement. Il leur montre surtout qu'ils ont l'embarras du choix face à tous les chemins qui leur sont ouverts dans ce monde numérique qui est le leur aujourd'hui.